Prêt(e) à vivre à deux ?

Prêt(e) à vivre à deux ?
Share Button

Comment mettre les meilleures chances de son côté pour que le couple dure?

Il y a des pas à franchir et des acquisitions à faire pour avoir le maximum de chances de réussir sa vie à deux. Griller ces étapes peut être dangereux pour le quotidien et la survie à long terme du couple. Il est vraiment souhaitable que chacun des futurs époux soit adulte, c’est-à-dire que :

Chacun devrait avoir coupé le « cordon ombilical » par rapport aux parents.

Il ne doit plus y avoir de dépendance vis-à-vis d’eux, ni émotionnelle (pression sentimentale), ni financière. Bien sûr, cela ne veut pas dire être coupé d’eux relationnellement, mais celui ou celle qui envisage une relation de couple doit être libre de faire ses choix, de prendre ses décisions, de faire sa vie (même si les parents sont en désaccord avec telle ou telle chose). Chacun doit aussi savoir s’assumer seul (matériellement, financièrement…). Normalement, un couple est une nouvelle cellule de vie : un couple doit s’assumer financièrement (ne pas loger encore chez les parents…). Cela implique aussi avoir géré les blessures émotionnelles qu’on a pu recevoir en tant qu’enfant dans le foyer familial. Plus tôt on travaille sur soi, sur son caractère, son fonctionnement, plus sûrement on évitera que tout cela se règle dans le couple, au risque de le briser.

Chacun devrait être capable de se connaître suffisamment et être capable de poser ses limites

Etre capable de dire non, d’exprimer ses besoins et son ressenti… Il est bon aussi que chacun trouve son « maître » (ce qui va diriger sa vie). Attention, si ce n’est pas Dieu, ce sera forcément quelqu’un ou quelque chose d’autre : le travail, la musique, le sport, la tranquillité… Nous sommes faits ainsi. Autant y réfléchir le plus tôt possible pour pouvoir en discuter avec l’autre lors des fréquentations.

Évidemment, qui peut dire : je suis devenu pleinement adulte ? C’est bien souvent le travail de toute une vie. Mais vouloir mener une vie à deux quand beaucoup de ces choses ne sont pas réglées, c’est s’assurer d’avoir une relation souvent houleuse avec l’autre et à terme faire rater son couple. En effet, l’autre subira les conséquences de notre immaturité (comportement centré sur soi, insécurité, exigences ou demandes irréalistes…) et nous renverra notre image (ce qui nous blessera en retour). C’est pourquoi la phase de célibat n’est pas quelque chose à subir, mais plutôt à mettre à profit. Ne te précipite pas dans la recherche d’un(e) partenaire. Mieux vaut prendre le temps de bien faire les choses. C’est loin d’être une tare que de ne pas avoir eu d’aventure amoureuse. C’est sage. Profite des années pour mûrir et apprendre le fonctionnement émotionnel et intellectuel de l’autre sexe, à travers des amitiés. C’est autant d’atouts que tu mets dans ton jeu pour plus tard.


– Suggestion –
Perspective chrétienne sur l’amour : Dieu et le couple

Share Button
L’amour qui dure ?

Comment savoir si on aime vraiment ?

L’amour qui dure ?

Comment choisir son conjoint

L’amour qui dure ?

Trouver l’amour qui dure

L’amour qui dure ?

Pourquoi se marier encore aujourd’hui ?

Mentions Légales — Copyright 2017 - Furious creation