Les rubriques

• Amour, sexualité
• Développement de soi
• Rompre la dépendance
• Grandes questions
• Mort et au-delà
• Religions
• Paranormal
• Dieu
• Jésus
• Bible et Evangiles
• Histoires de vie
• Parcours interactifs


NOUVEAU SITE

Découvrez le message de l'Evangile en vidéos sur atoi2voirDIEU

DECOUVRIR

> Croire et Vivre

un magazine de qualité
sur la vie et la spiritualité

A VOIR !

> Cmavie.tv

Site de bien être et santé en vidéo

> Zemag
.
"Dieu existe, des témoins parlent"
Vous êtes ici : Les rubriques > Amour, sexualité


Imprimer l'article  Suggérer l'article à un ami
Dieu m'a donné de pardonner à mon mari adultère (témoignage)
par Marie

Ils étaient jeunes mariés ; c'était le bonheur... jusqu'à ce que Marie découvre la double vie de Matthieu... 

 
Nous nous sommes mariés alors que nous avions 17 et 19 ans. Les gens nous disaient d'attendre, mais nous étions fous amoureux ! Nous nous étions connus 3 ans auparavant, dans un rassemblement chrétien pour jeunes où nous avions tous les deux rencontré Dieu d'une manière très forte. À l'époque, nous étions croyants mais nous ne savions pas qu'il était possible de vivre une relation intense et vivante avec Dieu. Ça a bouleversé notre vie ! _________

Matthieu était
issu d'une famille où il avait beaucoup souffert. Son père était alcoolique, ce qui plongeait la famille dans la misère financière et relationnelle. Mais il est arrivé quelque chose que je n'attendais pas : à cause de son enfance, Matthieu, déjà dépressif, a plongé sévèrement. Heureusement il travaillait, ce qui nous permettait de vivre, mais sa dépression était profonde.
_________

Il ne parlait pratiquement pas et quand il s'exprimait, c'était pour dire qu'il voulait se suicider. Il avait envie de rester couché en permanence. Il s'abrutissait devant la télé pendant des heures. Nous avons eu notre premier enfant quelques temps après le mariage et cette petite vie l'a aidé un peu à faire surface, mais il était quand même absent la plupart du temps. Il disait qu'il ne croyait même plus en Dieu. J'étais seule pour prendre toutes les décisions, faire tourner le ménage, m'occuper de notre petit garçon. Les disputes sont devenues de plus en plus fréquentes, pour être notre lot quotidien au bout d'un temps.

C'est alors que
j'ai fait la connaissance d'une chrétienne qui elle aussi vivait une relation personnelle avec Dieu. Ça a été ma porte de salut ! J'avais enfin quelqu'un à qui parler. Nous avons prié ensemble pour Matthieu et pour moi. Je me suis sentie fortifiée, moins tentée par d'autres hommes et plus en paix intérieurement. Un jour, Matthieu a de lui-même décidé d'enlever la télé ! Dieu répondait à nos prières !

Mais, à ce moment,
je suis tombée gravement malade alors que je venais d'avoir notre deuxième enfant. J'ai été hospitalisée d'urgence. Mes globules blancs et mes plaquettes disparaissaient d'heure en heure ! Les médecins, malgré toutes les analyses possibles et inimaginables ne trouvaient toujours rien. La mort était le seul pronostic fiable ! Je ne comprenais plus rien. Je croyais que Dieu avait décidé d'améliorer ma situation et qu'il avait déjà commencé à le faire ; pourquoi alors me laisser mourir ? Ces moments ont été terribles.

En réalité, Dieu était en train de s'occuper de nous
. En effet, je suis finalement sortie de l'hôpital, pas complètement guérie mais valide, et Matthieu a eu tellement peur de me perdre, qu'il m'a offert de retourner au camp chrétien auquel nous avions participé quand nous étions jeunes, lui qui ne voulait plus entendre parler de Dieu !  Et là, lors de ce camp, il a été guéri d'un seul coup, comme ça ! Nous n'en revenions pas. L'année qui a suivi a été merveilleuse : Matthieu faisait face aux coups durs de la vie, sans plonger dans la déprime, sans se dire : « Pourquoi moi ? La vie est trop dure ! ». Il s'occupait de nos enfants. Il a même repris des études pour être infirmier lui aussi et on lui a donné une bourse pour que nous puissions vivre ! Notre troisième est né à cette époque.

Mais la vie me réservait encore d'autres surprise
s... En effet, l'année d'après, alors que tout allait bien et que nous étions de nouveau participants à ce fameux camp chrétien, une nuit, Dieu m'a annoncé une terrible nouvelle lors d'une vision. Dans cette vision, Matthieu et moi étions assis au bord d'un puits carré, très large et très profond, dans lequel un escalier descendait. Alors Matthieu s'est levé et est descendu dans le puits. Je le suivais des yeux, me demandant ce qu'il faisait. Puis il a disparu, non pas dans de l'eau, mais dans une masse de chevelures féminines ! En sueur, je me suis réveillée aussitôt en sachant ce que voulait dire cette vision : Matthieu m'avait trompée avec plusieurs femmes ! J'en étais sûre ! C'était une conviction !

La rage m'a envahie. Je crois que si j'avais eu un couteau sous la main à ce moment-là, je le tuais sur place. Alors la voix de Dieu s'est faite entendre : il me demandait de pardonner Matthieu ! Là, j'ai dit non ! J'étais en colère contre Dieu. Pourquoi, pourquoi toutes ces épreuves ?! Je voulais partir sur le champ, avec mes trois enfants. Mais Dieu insistait. J'ai bataillé avec lui toute la nuit. Au matin, j'ai accepté de pardonner, mais j'ai dit à Dieu : « Je lui pardonne, mais je ne peux plus l'aimer. C'est au-dessus de mes forces. C'en est fini entre nous». Quand la famille s'est réveillée, j'étais muette, incapable de sortir un mot. Je communiquais sur papier et à chaque fois que je les regardais tous, je fondais en larmes. Je suis partie seule, à l'écart.

C'est alors que j'ai rencontré
un chrétien participant au camp et il a voulu prier pour moi. Il a demandé à Dieu de me guérir de ma blessure et de me donner Son amour pour Matthieu. Et c'est ce qui s'est passé : le deuxième miracle de notre vie ! J'ai été envahie d'un amour extraordinaire, plus fort que tout. C'était comme si je voyais les gens –pas seulement Matthieu- avec tout le mal qu'il y a en eux, mais que je les aimais en même temps réellement, profondément, tels qu'ils étaient ! Je vivais, je comprenais, je ressentais cet amour inconditionnel de Dieu qui sait tout de nous et nous aime plus que tout, malgré la noirceur de nos pensées et de nos actes.

Je suis retournée voir Matthieu et je lui ai expliqué ce qui s'était passé cette nuit et cette journée, en l'assurant que non seulement je lui pardonnais mais aussi que je l'aimais, et même mieux qu'avant.
Il s'est confessé, m'a demandé pardon et m'a avoué qu'effectivement, pendant sa dépression, il avait couché avec plusieurs femmes, pour se souiller, se détruire, s'enfoncer encore plus dans son désir de mort. Après sa guérison, il avait demandé pardon à Dieu pour ses agissements et voulait m'en parler. Mais il savait que je ne pourrais pas faire face à cette révélation et cela faisait un an qu'il priait pour que Dieu prépare mon cœur et prépare un bon moment pour l'explication. Dieu venait de l'exaucer !

Grâce à l'amour de Dieu, à son aide concrète, à sa guérison et sa consolation, nous avons maintenant l'un pour l'autre un amour plus vrai, plus intense, plus profond que celui de notre jeunesse. Nous nous aimons réellement, en toute connaissance de la nature de l'autre, sans illusion aucune. Nous n'avons plus de jardins secrets, mais un vrai face à face. Nous sommes une aide l'un pour l'autre, face à nos tentations personnelles et dans nos souffrances. Je ne peux qu'être reconnaissante ! Pour nous, Dieu a choisi d'agir dans nos vies de façon miraculeuse, pour d'autres il emploie d'autres moyens. Chacun a son chemin de vie, mais d'une façon ou d'une autre, c'est Lui qui nous rend heureux et nous permet de réussir notre mariage. Et le pardon en est la clé. Sans le pardon, on ne peut bâtir un couple sain et heureux...

> Tous les articles sur l'amour, le couple


> Tous les articles sur le pardon




_________________________________

Retour haut de page
Copyright © 2014 atoi2voir.com - Agapé France, tous droits réservés | Mentions légales