NOUVEAU SITE

Découvrez le message de l'Evangile en vidéos sur atoi2voirDIEU
CADEAU !

DECOUVRIR

> Croire et Vivre

un magazine de qualité
sur la vie et la spiritualité

A VOIR !

> Cmavie.tv

Site de bien être et santé en vidéo

> Zemag
.
"Dieu existe, des témoins parlent"
Vous êtes ici : Les rubriques > Bible et Evangiles


Imprimer l'article  Suggérer l'article à un ami
Justice de Dieu / jugement dernier
Dans la Bible, Dieu est le justicier par excellence : de lui viennent les notions de justice, de droits et de devoirs, d'équité et de probité. Dieu aime celui qui fait le bien et garde sa colère pour celui qui fait le mal. La justice de Dieu ne s'accomplit pas toujours sur la terre (ce qui amène certains à penser qu'Il n'existe pas ou qu'Il est impuissant), pour plusieurs raisons. L'une d'entre elles est que Dieu a délégué sa justice aux hommes. Sa justice s'accomplit dans un pays qui a établi ses lois d'après la pensée de Dieu (consciemment ou non), et qui cherche à faire régner le droit (ne pas laisser le mal, sous quelque forme que ce soit, prendre le dessus sur le bien) (Rom. 13:1-5).

A la fin des temps, Dieu jugera le monde
: tout ce qui a été fait en secret sera révélé (Matth. 10:26) et nous serons tous jugés selon le bien ou le mal que nous aurons dit ou fait, mais aussi pensé (2 Cor.5:10, Matth. 5:28). Il en résultera la vie éternelle pour les uns (voir : paradis) et la mort éternelle pour les autres (voir : enfer). C'est ce que les chrétiens et les Juifs appellent le jugement dernier (en référence aux passages : Daniel 12:2 ;  Apocalypse 20 : 11-15). Etre sauvé, avoir l'assurance du salut, c'est savoir que l'on va être accepté par Dieu et que nous serons avec lui dans l'éternité, parce que nous aurons été déclarés "justes" :

Juste devant Dieu/justification : les termes bibliques "déclaré juste" et "justification", sont empruntés au vocabulaire juridique. Un accusé est déclaré juste (est justifié) par un tribunal, lorsqu'il est déclaré innocent de tout mal. D'où la tendance de certains à croire que, lorsque la Bible emploie ces mots pour parler de notre condition devant Dieu, nous devons pratiquer certaines règles de conduite pour nous présenter honorablement devant Dieu (sans quoi la sanction sera l'enfer). Mais la Bible ne parle jamais de cette "justice"-là, acquise par nos propres actions. Elle nous rappelle au contraire que le péché est en nous (péché = principe du mal => voir ce mot). Nous sommes donc incapables d'accomplir parfaitement le bien que Dieu voudrait. Qui pourrait se targuer d'avoir observé ne serait-ce que les 10 commandements, par exemple ? Personne. C'est pourquoi nous ne voyons jamais dans la Bible quelqu'un se vanter d'avoir mérité le salut. Pour prendre une image, un criminel ne peut espérer être déclaré juste devant un tribunal. Il ne peut qu'espérer la grâce du chef de l'état. De même, nous ne pouvons prétendre être justifiés par Dieu, à cause du péché en nous. Seule la grâce de Dieu (voir ce mot) peut nous assurer son acceptation, le salut et l'éternité.

Le salut que Dieu nous offre consiste en ce que, alors que nous sommes pécheurs, il nous déclare "juste" (innocent de toute faute) et acceptable devant lui pour la vie éternelle, parce que Jésus a payé à notre place la sanction que méritait notre péché. Cette grâce est gratuite pour nous, c'est-à-dire totalement imméritée ; nous ne pouvons rien faire qui l'améliore ou l'amenuise. En même temps, elle a coûté à Dieu. Car il ne "passe pas l'éponge" sur nos péchés, comme s'ils n'étaient rien, au mépris de la justice. Sa justice au contraire a été accomplie, en ce sens que Jésus a été condamné à notre place, sur la croix. C'est ce qu'on appelle la substitution de Christ en notre faveur. Dieu a donc livré son propre Fils à la mort, par amour pour nous. Mais, si nous n'avons pas d'efforts à faire pour mériter le salut de Dieu, nous ne pouvons recevoir sa grâce que par la foi. Cela signifie que nous devons reconnaître et accepter publiquement le sacrifice de Jésus pour nous et croire que grâce à son acte d'amour, Dieu nous déclare juste devant lui (sauvés).

Voici une image qui aide à comprendre le principe de la foi : pour prendre un métro ou un bus, il faut un ticket. Quand bien même une personne aurait fait un voyage à bord du métro, comme les autres passagers, si elle n'a pas de ticket et qu'elle se fait contrôler en fin de parcours, elle sera arrêtée. De même, la foi est notre ticket qui nous autorise à aller à destination (la vie éternelle). Si une personne essayait de "voyager" sur terre vers le salut, en cherchant à mériter le pardon de Dieu par ses propres forces au lieu de vivre par la foi en Jésus, elle ne serait pas admise dans la vie éternelle (à sa mort, le "contrôle" des tickets). A l'inverse, pour celui/celle qui a accepté le pardon de Dieu par la foi, il n'y a plus aucune condamnation qui l'attend et il/elle est assurée de la vie éternelle.


Retour haut de page
NOUVEAU SITE

Découvrez le message de l'Evangile en vidéos sur atoi2voirDIEU

DECOUVRIR

> Croire et Vivre

un magazine de qualité
sur la vie et la spiritualité

A VOIR !

> Cmavie.tv

Site de bien être et santé en vidéo

> Zemag
.
"Dieu existe, des témoins parlent"
Copyright © 2014 atoi2voir.com - Agapé France, tous droits réservés | Mentions légales