Les rubriques

• Amour, sexualité
• Développement de soi
• Rompre la dépendance
• Grandes questions
• Mort et au-delà
• Religions
• Paranormal
• Dieu
• Jésus
• Bible et Evangiles
• Histoires de vie
• Parcours interactifs


NOUVEAU SITE

Découvrez le message de l'Evangile en vidéos sur atoi2voirDIEU
L\'art d\'être parent - L\'enjeu des 6 premières années

Ce livre est une réflexion saine sur la relation avec un nouveau-né, un nourrisson et l'enfant en rapport avec son développement affectif, social et intellectuel. Ecrit par une psychologue, conseillère pour le site atoi2voir.com.
>voir les détails


DECOUVRIR

> Croire et Vivre

un magazine de qualité
sur la vie et la spiritualité

A VOIR !

> Cmavie.tv

Site de bien être et santé en vidéo

> Zemag
.
"Dieu existe, des témoins parlent"
Vous êtes ici : Les rubriques > Jésus


Imprimer l'article  Suggérer l'article à un ami
Résurrection de Jésus Christ : mythe ou réalité ?
par T.G., aumônier

Mort et résurrection de Jésus : l'histoire

Jésus, se proclamant Dieu venu sur terre, fut capturé et condamné à mort par les chefs religieux Juifs de son époque. Ne voyant en lui qu’un simple homme se faisant passer pour Dieu, ils l’accusèrent de blasphème, crime qui, selon leur loi, appelait la peine de mort. Donné aux Romains - qui dominaient alors la Judée -  pour que la sentence pénale fut exécutée, Jésus fut crucifié à l’extérieur de Jérusalem :


Comme le sabbat commençait (la fête juive de la fin de semaine), des disciples de Jésus demandèrent à ce que son corps ne reste pas pendu comme cela, mais qu’il soit mis dans un tombeau avant la nuit. Ils enveloppèrent son corps d’un linceul et le déposèrent dans une tombe taillée dans le roc. Afin que le corps de Jésus ne soit pas dérobé, les Romains bloquèrent l’entrée de la tombe avec une énorme pierre, roulée par plusieurs hommes. Il firent aussi garder sa tombe par des soldats.

La mort de Jésus avait plongé ses disciples dans un profond désenchantement. C’était pour eux un échec terrible, la fin de tous leurs espoirs : « Nous espérions, nous, que c’était lui qui allait délivrer Israël (du joug des Romains)» (Evangile selon Luc ch.24 v.21). Tous leurs espoirs étaient anéantis. Cependant, le lendemain du Sabbat, alors que des femmes vinrent pour embaumer le corps de Jésus, elles trouvèrent la tombe vide. Seuls les linceuls qui l'avaient enveloppé étaient là. C’est alors que Jésus, bien vivant, se manifesta au milieu des disciples, leur montrant ses plaies et les marques des clous dans ses membres :


Jésus se montra à ses disciples encore 40 jours après sa mort, mangeant et discutant avec eux. Ce ne sont pas 1, 2 ou 3 personnes qui l'ont vu ressuscité, mais des foules de plusieurs centaines de personnes. Ensuite, lui qui disait venir du ciel, remonta d’où il était venu, devant eux : c'est ce qu'on appelle l'ascension de Jésus. La Bible nous dit que Jésus, bien vivant, nous voit et nous entend tous les jours. Il est avec tous ceux qui l’ont accueilli dans leur vie et il les assiste de sa présence.

Résurrection de Jésus : quelles preuves ?

Plusieurs signes nous indiquent que la résurrection a eu lieu :

* Le tombeau de Jésus est effectivement vide. C’est un fait : le corps de Jésus n’était plus où il avait été mis. Personne ne l’a contesté, pas même les autorités juives, incapables de montrer sa dépouille. Elles qui voulaient mettre un terme à ce tumulte auraient bien voulu faire un cortège dans les rues de Jérusalem avec le corps de Jésus. Le Christianisme naissant aurait été tué dans l’oeuf. Mais elles ne le pouvaient pas : Jésus avait disparu. Comme la tombe avait été gardée par les Romains, et qu’il aurait fallu plusieurs hommes pour rouler la pierre devant l’entrée, les disciples de Jésus n’avaient pas pu dérober son corps. Ils n’en avaient pas l’intention, du reste, et ils se terraient quelque part, par peur des Juifs et des Romains.

* Plusieurs personnes ont attesté indépendamment les unes des autres, et à différents endroits de la Judée, avoir rencontré Jésus. Paul, écrivant quelques années après les faits, dressa la liste des personnes qui avaient vu Jésus après sa résurrection : au total, presque 500 personnes (1ère épître aux Corinthiens ch.15 v.8). Parmi les événements de l'Antiquité, rares sont ceux dont nous avons des témoignages comme celui-ci. La plupart des témoins étaient encore en vie au moment où Paul écrivit, et ils affirmaient avoir vu Jésus de leurs propres yeux. Ce n’étaient pas des visions ou des rêves, car initialement, la résurrection n’entrait pas dans leurs idées. Ils ne l’imaginaient même pas, donc ne pouvaient pas s’y attendre ou se la représenter. Ce n’est pas la foi qui a créé l’événement ; c’est bien l’événement qui est à l’origine de la foi.

* Quelque chose de très fort s’est passé le lendemain de la Pâques, au point que des gens normaux, craintifs et lâches, sont devenus capables de mourir pour celui qu’ils disaient être vivant. Même l’historien le plus sceptique doit admettre (quelle que soit l’interprétation qu’il en donne par la suite) que quelque chose de semblable au big bang en physique a eu lieu au plan humain, donnant une impulsion à un mouvement qui perdure depuis plus de 2000 ans.
Au moment de l’arrestation et de la mort de Jésus, ses disciples l’avaient abandonné et s’étaient tous dispersés, craignant le châtiment des autorités. Pierre, l'un de ses plus proches fidèles, l’avait même renié publiquement. Or quelques jours après, ces mêmes hommes proclament avec hardiesse, devant la foule, que Jésus est vivant. A cause de leur foi en Jésus, ils affrontent sans sourciller des procès, des persécutions, le martyre et la mort. N'est-ce pas parce que la résurrection de Jésus est un fait réel qu’un changement aussi radical a pu avoir lieu ?

* Tous ceux qui confient leur vie à Jésus expérimentent qu'il est vivant aujourd'hui : Jésus leur transmet sa vie, sa force, sa joie, sa paix dans les tourments. Eux aussi font l’expérience des disciples d’une vie radicalement changée, où la présence de Jésus rassure, guide et donne une espérance. Jésus répond aux prières qui lui sont faites, donne des conseils à ceux qui entendent sa voix. Si Jésus est Dieu, est-ce si surprenant que la mort ne puisse le vaincre et que par sa résurrection il nous ouvre les portes de la vie éternelle ?


Que Jésus ressuscite signifie qu’il est vraiment ce qu’il prétendait être, c’est-à-dire Dieu fait homme, venu jusqu’à nous, par amour pour nous. Il nous offre très concrètement une relation personnelle, intime avec Lui : une relation qui peut bouleverser notre vie. Cela veut dire aussi que la mort peut ne pas avoir le dernier mot dans notre vie, si nous confions notre vie à  Jésus. Jésus nous dit en effet que si nous plaçons en lui notre confiance, nous recevrons nous aussi la vie éternelle, celle qui traverse la mort. Cette vie commence déjà ici-bas : Jésus veut nous faire sortir dès maintenant de nos tombeaux : tombeau d’égoïsme, de peur, d’incrédulité, de blessures enfouies. Il nous appelle à la Vie avec un grand “V”. Il nous appelle à vouloir le changement dans notre vie, à avoir le courage du malade qui va voir son médecin plutôt que de rester dans son lit. Voulons-nous de l'amour de Dieu dans notre vie ?
   
********************
Envie d'en savoir plus ou de parler de votre situation
personnelle ? Nos conseillers sont à votre écoute :

               

Questions courantes :
* Qu'est-ce que ce service ?
* Qui va répondre à mon e-mail ?       
* Dans combien de temps vais-je avoir une
réponse?







   
Parcours gratuit pour découvrir
si Jésus est Dieu ou pas :



Parcours gratuit pour découvrir une relation avec Dieu grâce à Jésus :

             

Retour haut de page
Copyright © 2014 atoi2voir.com - Agapé France, tous droits réservés | Mentions légales