Les prophètes de la Bible : porte-paroles de Dieu

Les prophètes de la Bible : porte-paroles de Dieu
Share Button

Connaître l’avenir de la part de Dieu : tel est le privilège des prophètes bibliques. Partez à la découverte de quelques grands prophètes de la Bible…

La prophétie dans l’Antiquité

Il y avait des prophètes en Israël de -1500 à -500 av. J.C.. C’était des personnes recevant des révélations de Dieu, directement. Ils étaient chargés de les dire au peuple juif.

Dieu avait choisi le peuple juif pour se faire connaître et faire du bien à l’ensemble des nations. Il lui avait donné une loi pour que chacun puisse vivre harmonieusement. Mais les Israëlites, miroir de notre humanité, prenaient sans arrêt des chemins de traverse. Beaucoup étaient attirés par la religion des peuples voisins. Religion qui n’avait pas d’exigence morale, qui avilissait ceux qui s’y adonnaient et qui déshonorait le vrai Dieu (prostitution sacrée, sacrifices humains…). Les riches vivaient en égoïstes plutôt que de servir la collectivité par amour du prochain. Ils suivaient hypocritement le culte de Dieu, mais se montraient injustes envers les pauvres. Les Hébreux perdaient de vue l’appel qui leur avait été lancé d’être, pour les autres nations, exemplaires.

Les prophètes étaient les ambassadeurs de Dieu : par eux, Dieu exhortait les hommes à revenir dans le droit chemin. Ils avaient des propos de critiques et d’encouragements, d’espoir et d’avertissement. Ils avaient une perception intense du mal qui rongeait le cœur de la société, conséquence de la désobéissance à la loi de Dieu. Et ils souffraient, persécutés pour leur franchise qui ne plaisait guère. Eux-mêmes, ou leurs disciples, consignaient leurs paroles dans des écrits, qui forment une grande partie de l’Ancien Testament.

Exemples de quelques prophètes

Le prophète Esaïe (ou Isaïe) vivait à Jérusalem, capitale du royaume de Juda, autour de l’an -800. A l’époque, le peuple Hébreu était divisé en deux royaumes: le royaume du Nord qui avait pour capitale Samarie et le royaume du sud qui avait pour capitale Jérusalem.

Un jour, Esaïe eut une vision du mal grandissant, perpétré par le peuple. Il dénonça alors de la part de Dieu les mêmes péchés qu’Amos condamnait en parallèle dans le Nord. Amos avertissait le royaume du Nord que Dieu n’était pas impressionné par toutes leurs manifestations religieuses tandis que leur vie quotidienne était pleine d’injustices. Il les prévint que leur avenir, qu’ils espéraient grand, serait frappé par un destin funeste, s’ils persévéraient dans cette mauvaise voie. Malheureusement, ils n’écoutèrent pas les avertissements de Dieu et il en fut ainsi : en 722 avant Jésus-Christ, la puissance assyrienne conquit ce pays et emmena les dirigeants en exil. Dans le royaume du sud, au contraire, un roi du nom d’Ezéchias se laissa avertir par Esaïe. Il réforma ses voies et Dieu alors le protégea. Les troupes ennemies qui avaient envahi le nord, furent affectées par la peste et contraintes de battre en retraite, sans arriver dans le sud.

Néanmoins, après Ezéchias, les rois et le peuple du sud continuèrent à faire le mal, comme leurs frères du Nord. Un siècle plus tard, le peuple est en pleine débâcle morale et le prophète Jérémie actualise à sa génération l’avertissement d’Esaïe. Il annonce sans détour que si le peuple ne réforme pas sa conduite, la ruine risque de tomber sur lui sous la forme d’une invasion étrangère. Et malheureusement, là encore, il en fut ainsi ! Nabuchodonosor, roi de Babylone, ravagea le pays, détruisit Jérusalem et emmena une partie significative du peuple en exil à Babylone (vers -587/6).

Cinquante ans plus tard, le roi Perse Cyrus permit aux Juifs de retourner dans leur pays et d’y refaire leur vie. Or cela avait été prédit trois siècles plus tôt par Esaïe et annoncé également à l’avance par le prophète Jérémie !

Se lève alors le prophète Zacharie qui apporte un message d’espoir. Dieu offre à son peuple la possibilité d’un nouveau départ. Zacharie l’annonce : le salut de Dieu pour l’humanité passe désormais par la venue d’un Messie-roi qui sera humilié, transpercé. C’est le Messie annoncé auparavant par Esaïe (voir prophéties annonçant le Messie).

Vous l’aurez compris, c’est la figure de Jésus, don de Dieu pour l’humanité souffrante, qui se dessine en filigrane. Un nouveau chapitre de l’histoire d’amour entre Dieu et les hommes s’ouvre… (voir la rubrique : Jésus est-il Dieu)

Share Button
Dossier : Découvrir la Bible

Qu’est-ce que la Bible ?

Dossier : Découvrir la Bible

Inspiration de la Bible : est-elle inspirée par Dieu ?

Dossier : Découvrir la Bible

Prophéties sur le Messie: Jésus est-il le sauveur?

Dossier : Découvrir la Bible

Le message de la Bible

Mentions Légales — Copyright 2016 - Furious creation