Comment prier Dieu (ou recommencer à prier)

Comment prier Dieu (ou recommencer à prier)
Share Button

Comment parler à Dieu et surtout comment l’entendre en retour ? Explications et exemples

Chacun a sans doute parlé au moins une fois à Dieu (même sans savoir s’il existe). Tout le monde peut prier Dieu, sans pratiquer une religion. Il suffit de croire en son existence. Certains apprennent des prières toutes faites, d’autres préfèrent lui parler comme ils le veulent. Certains prient depuis qu’ils sont petits, d’autres découvrent la prière plus tard. Dans cet article, nous n’allons pas chercher à savoir comment bien parler à Dieu (même si nous vous proposons des exemples de prière). Nous allons nous intéresser à notre plus grand besoin : entendre Dieu nous répondre.

La clé de la prière

Pour Jésus, la prière est un dialogue, car prier n’est pas simplement parler à Dieu, sans savoir s’il entend. Prier, c’est aussi écouter et entendre la voix de Dieu, réponse pour nous pleine d’amour. Mais pour cela – toujours selon Jésus- il faut avoir fait une rencontre personnelle avec Dieu, car l’amour est une rencontre. Cette rencontre n’est possible qu’à travers Jésus-Christ, venu exprès pour nous permettre d’entrer en contact avec Dieu.

C’est en effet grâce à lui que Dieu nous envoie son Esprit, comme l’a promis Jésus : « moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous, l’Esprit de vérité… et il sera en vous » (Evangile de Jean ch.14 v.16-17).

C’est l’Esprit Saint qui établit une communication entre Dieu et nous ; c’est par son Esprit que Dieu nous parle, notamment en rendant la Bible vivante et signifiante pour nous :  « le consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit  » (Evangile de Jean ch.14 v.26).

En prenant chaque jour du temps avec Dieu dans la prière et la méditation de la Bible, grâce au Saint-Esprit, s’ouvre alors pour nous un chemin de foi où nous apprenons toujours mieux à discerner et à reconnaître sa voix :

comment prier dieu schema

Je n’ai pas encore de relation personnelle avec Dieu

Voici comment faire : Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu grâce à Jésus-Christ

Je suis chrétien(ne) mais je n’expérimente pas la vie avec le Saint Esprit

Voici comment faire : Recevoir le Saint Esprit

Comment prier au quotidien

Ouvrir la bouche…

Lorsque vous parlez à un ami, vous n’êtes pas silencieux. De même, ouvrez la bouche et exprimez-vous devant Dieu, avec vos propres mots. S’ils ne viennent pas, parce que vous avez du mal à trouver les mots pour dire ce que vous ressentez, ou que vous ne savez pas bien ce qui se passe en vous, essayez quand même. A force, vous allez y arriver. Lisez des prières dans la Bible (livre des psaumes, par exemple) ou ailleurs :  cela nous aide à nous exprimer. Commencez par exemple à demander à Dieu de vous faire progresser à ce niveau. Dans quelques mois, vous verrez qu’il aura commencé à le faire.

… pour dire quoi

On peut tout dire à Dieu ! Pleurer quand on est triste, rire quand on est heureux, le remercier pour la vie, la santé, les bienfaits qu’il nous accorde, demander des choses, prier pour les autres, etc. L’apôtre Paul nous dit : «Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints (= terme pour désigner ceux qui croient en Jésus – cela ne veut pas dire qu’ils ne font jamais le mal).» (Ephésiens ch. 6 v.18)

Seul ou en groupe

La plupart du temps, nous sommes seuls pour prier. Mais il y a une force supplémentaire dans la prière à plusieurs, un peu comme pour soulever un rocher : c’est plus facile si on est nombreux. Jésus dit : « si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.» (Evangile de Matthieu ch.18 v.19-20)

Gestuelle

Aucune position n’est recommandée dans la Bible. Il n’y aucune gestuelle qui «compte», car Dieu regarde au coeur. Jésus a prié assis, debout, en marche, allongé… Le fait de se mettre à genoux est courant, car cela manifeste notre désir d’humilité devant Dieu, où nous le reconnaissons comme Maître et Seigneur. Le fait de joindre les mains est aussi d’un usage courant. C’est juste le signe d’une attention toute donnée à Dieu, ainsi qu’un geste de supplication.

Attitude intérieure

C’est le coeur de la prière, ce qui fait que notre prière sera entendue ou pas. Dieu voit tout, entend tout, connaît tout de nous, avant même que nous-mêmes soyons conscient de ce qui se passe en nous. Inutile donc de lui cacher quoi que ce soit : c’est en fait à nous-mêmes que nous nous dissimulons la vérité. Dieu veut que nous soyons honnête, vrai et sincère avec lui.

Lieu

Jésus se mettait à part, pour prier : «il monta sur la montagne, pour prier à l’écart; et, comme le soir était venu, il était là seul.» (Evangile de Matthieu ch. 14 v. 23). La prière est un dialogue intime, un recueillement, où nous avons besoin de silence, de calme, pour faire le point sur nous-mêmes et être capable d’entendre la voix de Dieu. S’il y a tumulte, bruit, cela ne sera pas du tout évident ! Cherchez donc un endroit paisible, où l’on ne vous dérangera pas, pour prier Dieu.

Temps

Une amitié tient-elle longtemps s’il n’y a pas d’échanges profonds ? De même, avec Dieu, il faut prendre le temps de venir lui parler, prendre le temps de l’écouter, réfléchir à ce qu’il nous dit. S’envoyer des petits sms suffit quand la relation est bonne, construite et qu’elle se nourrit par ailleurs de temps plus conséquents. De même avec Dieu : la prière peut-être un dialogue «sms» tout au long de la journée, du moment que par ailleurs, vous prenez vraiment du temps avec lui.

Exemples de prières

Voir l’article spécial : exemples de prières

 

Témoignages de prière

Histoire vraie :

Un jour, une femme chrétienne qui faisait une randonnée en montagne, perdit une lentille de contact dans l’herbe. Impossible de la retrouver ! Elle dû se résoudre à continuer à marcher avec sa vue embrouillée. Au cours de la marche, le St Esprit lui rappela cette parole  : « Les yeux de l’Eternel sont en tout lieu » (Proverbes 15 v.3). Alors elle pria: « Seigneur, tu connais chaque brin d’herbe sur ces montagnes et tu sais exactement où se trouve ma lentille de contact. Fais que je la retrouve en descendant ». A la descente, elle croisa un groupe de randonneurs. L’un d’eux était assis sur un rocher quand il s’écria: « Eh vous autres, quelqu’un a sa lentille ? »
Le coeur de la dame fit un bond ! « Oui, moi ! », dit-elle. Une fourmi transportait le verre de contact, lentement, sur la face du rocher.

Marie-Josée (conseillère d’atoi2voir) :

Une fois, j’étais à la gare avec mon 3° garçon. Nous attendions mon second fils, un ado. Ce dernier revenait de pension, très chargé et surtout souffrant d’un violent mal de dos. Je souhaitais être au plus près lorsqu’il descendrait du wagon, mais nous n’avions pas de portable… J’ai donc prié Dieu, puisque, Lui, savait où il était.
Mon 3ème fils m’a demandé : «alors, qu’est ce que Dieu te dit ? »
Mais rien… aucune conviction. Je lui dis cela.
– bah alors, qu’est-ce qu’on fait ?
– et bien… rien, on ne bouge pas.
Mon fils s’inquiétait beaucoup pour son frère. Mais le Seigneur ne m’indiquait toujours rien du tout. Le train est arrivé, s’est arrêté. La porte du wagon s’est ouverte : le frère était là, juste devant nous, avec ses 2 gros sacs ! J’ai compris pourquoi Dieu ne m’avait pas dit de bouger !

Anne-Cécile (conseillère d’atoi2voir) :

Le plus souvent pour moi, je reçois une parole qui résonne fortement dans mon coeur et mon esprit, par exemple le prénom d’une personne que je dois appeler immédiatement. Dans ces moments là, je ressens beaucoup de paix, de joie d’être utilisée par Dieu et d’humilité aussi. Je doute cependant, je me demande si c’est bien ce qu’Il veut me faire comprendre. Mais à chaque fois que j’ai écouté la voix de l’Esprit de Dieu, j’ai pu avoir confirmation par les personnes concernées, que cela venait bien de Dieu et que Dieu leur parlait à travers moi au moment précis où elles en avaient besoin.

Catriona (conseillère d’atoi2voir) :

Cela faisait deux ans que mon mari et moi faisions des efforts pour avoir un deuxième enfant, surtout avec le motif de donner un frère ou une soeur à notre fils de 4 ans. Comme rien ne se passait, nous avons décidé de faire les contrôles nécessaires pour savoir s’il y avait un problème médical. Le bilan était clair : ma ‘chance’ de tomber enceinte était quasiment nulle et le médecin nous a demandé de réfléchir à l’adoption.

Nous en étions très déçus mais pas désespérés. Dans le silence de nos coeurs nous avons tous les deux reçu un encouragement de persévérer dans la prière. Ce n’était pas logique mais Dieu est surnaturel ! Pour ma part, je sentais que mon rôle de maman (que je considère comme une vocation importante) n’allait pas s’arrêter à un seul enfant. Quant à mon mari, il disait avec foi que Dieu allait « faire quelque chose ». Nos supplications s’accompagnaient de mesures pratiques. Nous faisions équipe avec Lui 🙂

Quelques semaines après avoir entendu ce bilan négatif chez le gynécologue, je me trouvais enceinte. D’abord incrédule, ayant peur d’être déçue, j’attendais impatiemment les résultats de la prise de sang. C’était confirmé ! Dieu avait bien entendu nos cris et les prières d’autres personnes.

9 mois plus tard, Josué a pointé le bout de son nez à la grande joie de tous et surtout de son frère, tout fier de se dire ‘l’aîné’.

Dans l’Evangile de Matthieu (ch.19 v 26), Jésus dit ceci : « Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible»
Dieu est grand et il a un plan tout particulier pour nous. J’espère que mon histoire peut donner espoir à quelqu’un.


Pour en savoir plus sur Dieu:
Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2017 - Sevenside creation