Changer de philosophie de vie pour faire face à la souffrance

Changer de philosophie de vie pour faire face à la souffrance
Share Button

Faire face aux épreuves de la vie: comment ? Une bonne philosophie aide. Examen du point de vue chrétien.

Chacun rencontre des épreuves et la plupart du temps, avec du soutien et des encouragements, lorsque ces épreuves sont isolées ou ponctuelles, nous arrivons à les surmonter. Mais lorsque des événements tragiques trop intenses ou répétés surviennent, les bonnes paroles ne suffisent plus. Les encouragements ne servent à rien. Notre vie a été brisée, nos espoirs sont définitivement perdus. Plus rien ne sera comme avant.

Il faut alors autre chose pour nous relever.

Il faut déjà passer le cap de la colère, du trop plein des émotions, arriver à faire le deuil de nos espoirs et de nos attentes par rapport à la vie.

C’est le dur apprentissage du changement de point de vue sur la vie.

Qu’est-ce que «la vie» ? Est-ce vraiment la réussite et l’avoir ? Naître dans une famille unie et aimante, trouver un conjoint parfait, avoir des enfants en bonne santé, intelligents et gentils, s’épanouir dans son travail, avoir la reconnaissance de ses pairs et gagner un bon salaire, tout cela en étant bien sûr en bonne santé ? Qui a cette vie sur terre ? Personne. Même les plus riches connaissent le malheur, le deuil et parfois ne savent même pas ce qu’est l’amour.

En réalité, il n’y a pas «la vie», mais des vies. Chacun a sa vie et nous ne pouvons comparer nos histoires entre elles. Ce qui m’arrive, c’est cela ma vie. Arrive-t-il un arrêt brutal d’un style de vie que j’avais, d’un bonheur dont je jouissais ? C’est que ma vie a pris un virage, mais elle est toujours ma vie. Elle n’a pas été interrompue. Elle continue. Autrement. Accepter cela est la seule façon de traverser les ténèbres et la mort qui veulent s’insinuer en moi. C’est le seul chemin pour retrouver des forces et même faire jaillir la joie. Car une chose demeure : mon être profond.

C’est ce que nous apprennent les grands noms du christianisme, ces «saints» martyrs qui savent ce qu’est la douleur et qui, au milieu des persécutions et des tortures, disaient pourtant toute leur joie d’être nés au monde. Car la foi est d’un grand secours. «Je sais vivre dans la pauvreté aussi bien que dans l’abondance. J’ai appris à être satisfait partout et en toute circonstance, que j’aie de quoi me nourrir ou que j’aie faim, que je sois dans l’abondance ou dans le besoin. Je peux faire face à toutes les difficultés grâce au Christ qui m’en donne la force.» dit l’apôtre Paul (1)

Si je fais confiance à Dieu, si je crois qu’il est amour -même si le pourquoi de mes souffrances m’échappe- Dieu se révèle alors comme le soutien aimant dont j’ai besoin. «Il est le Dieu de toute consolation» nous dit encore Paul (2). Car en lui se trouve mon être profond : Dieu me connaît mieux que moi-même (3). Il continue à m’aimer quoiqu’il arrive ou que je fasse et, si j’ai fait une rencontre avec lui par Jésus-Christ, il répand son amour dans mon coeur, par son Esprit (4). En lui, je ne suis pas diminué. De plus, Dieu me montre que là-haut j’hériterai de la vraie vie, celle à laquelle j’aspirais sur terre sans savoir qu’il était impossible que cela arrive ici-bas (du fait de la présence du mal). Il me l’a préparée parce qu’il m’aime, et il me la réserve comme un cadeau :

« Ne soyez pas si inquiets, leur dit Jésus. Ayez confiance en Dieu et ayez aussi confiance en moi. Il y a beaucoup de place dans la maison de mon Père ; sinon vous aurais-je dit que j’allais vous préparer le lieu où vous serez ? Et après être allé vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis»(5).

Cette vie là ne connaîtra pas le deuil, la souffrance ni le mal (6). C’est pourquoi, comme les esclaves noirs qui dansaient sur «oh happy day», nous pouvons nous réjouir déjà, par anticipation, dans l’attente confiante et sûre d’une destinée meilleure.

1) Epître de Paul aux Philippiens ch.4 v.12-13    2) 2ème épître de Paul aux Corinthiens, ch.1 v.3      3) Epître de Paul aux Colossiens ch.3 v.3    4) Epître de Paul aux Romains ch.5 v.5     5) Evangile de Jean ch.14 v.1-3     6) Apocalypse ch.21 v.1-4


Pour en savoir plus sur la perspective chrétienne :

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2018 - Sevenside creation