Le péché : définition

Le péché : définition
Share Button

Pourquoi l’église parle-t-elle du péché ? C’est quoi le péché ? Découvrez la vraie notion biblique et le message d’espoir et d’amour de Dieu pour nous.

Le récit de la genèse (1er livre de la Bible) nous déclare que l’homme a été créé à l’image de Dieu, selon sa ressemblance, mais il faut reconnaître qu’il suffit de jeter un œil au journal de 20H00 pour constater que cette ressemblance en a pris un sacré coup !

Criminalité en col blanc dans le monde des affaires et en politique, meurtres passionnels et drames familiaux, petite délinquance et toutes ces incivilités qui nous gâchent la vie. Je passe les atteintes sexuelles, les calomnies, les querelles, les violences… La liste pourrait être bien longue et le spectateur aura vite fait, dans une grimace de dégoût, de fustiger tous ces salauds et d’envoyer  au diable le genre humain avant de se réfugier dans un divertissement réconfortant !

Mais reconnaissons comme l’a dit Jésus que nous avons naturellement tendance à regarder la paille dans l’œil de notre voisin sans voir la poutre qui est dans le nôtre. Et si ce mal qui semble affliger l’humanité affectait aussi ce spectateur « aux mains innocentes », et si ce spectateur c’était toi ?

Si tu en doutes, je t’invites à t’arrêter et à t’interroger un instant dans un effort de lucidité. Si en apparence tu t’appliques à te comporter comme le parfait gentleman, accepterais-tu pour autant que toutes pensées, tous tes élans soient dévoilés ? Et oui, même  le « casse toi mémé » de tout à l’heure ou encore le «qu’est ce qui pue ce sale clodo » d’hier soir devant le Super U ! Ne rougirais-tu pas à l’idée que tes désirs d’adultère, tes pensées les plus mesquines ou tes fantasmes les plus glauques soient révélés au grand jour ? C’est ton image de bon père de famille qui en prendrait un coup, c’est ton image de créature de Dieu qui en a pris un coup !

Mais qu’est qui s’est passé au juste pour en arriver là ?

La Bible nous révèle que nous avions vocation à vivre en communion avec Dieu, manifestant continuellement son amour, étrangers au mal.

La seule condition au bonheur était de demeurer attaché à Dieu, dans sa dépendance, comme les feuilles ont besoin de l’arbre et de sa sève pour s’épanouir et vivre.

Mais l’homme a choisi, comme la chèvre de monsieur Seguin, de prendre son autonomie, de vivre le grand frisson d’une liberté illusoire et éphémère. Aspirant à vivre par lui-même et désirant définir sa conduite sans tuteur et sans racine, le voilà flétri, tordu et dénutri. Sans repère, nous voilà perdus, souvent incapables de discerner ce qui est juste. Quand notre sens moral semble s’affiner, c’est notre volonté qui est défaillante. Comme le dit l’apôtre Paul : « Je ne fais pas le bien auquel j’aspire et je fais le mal que je ne veux pas faire » (Epître aux Romains ch.7 v.19).

C’est cet état que la Bible appelle le péché, conséquence de notre volonté d’indépendance vis-à-vis de Dieu. Et réalisons bien que le péché est bien plus qu’une action ou qu’une compilation d’actions, il s’agit bien d’un état permanent. Autrement dit, on n’est pas pécheur parce que l’on commet des péchés, mais on commet des péchés parce que l’on est pécheur. Comme le dit le prophète Jérémie dans l’ancien testament, « le léopard ne peut enlever ses tâches » et nous ne pouvons espérer lutter seul contre cet état.

Heureusement Dieu dans sa grâce ne nous laisse pas nous débattre dans ces sables mouvants :  Jésus-Christ est venu pour nous réconcilier avec Dieu. Tu peux te tourner vers lui, lui exprimer ton refus du péché et lui demander pardon, lui dire ton désir de vivre en communion avec lui, dans sa dépendance. Dieu va alors mettre son Esprit en toi et, avec ta coopération, il va pouvoir petit à petit t’accorder sa sagesse et fortifier ta volonté pour te rendre meilleur.


Pour en savoir plus :

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu grâce à Jésus-Christ

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2017 - Sevenside creation