Comment lire et comprendre la Bible ?

Comment lire et comprendre la Bible ?
Share Button

Interview d’un pasteur qui nous explique les clés de la lecture et de la compréhension de la Bible, les aides à notre disposition.

Atoi2voir : Faut-il avoir certaines connaissances pour aborder la Bible ?

David : On peut ne pas avoir de connaissance historique et pouvoir quand même aborder la Bible sereinement. Il est vrai que ce livre a été écrit il y a longtemps, utilisant des langages et des mesures d’époque et parfois, ne pas avoir ces connaissances peut susciter des incompréhensions. Parce qu’il y a un fossé historique, culturel et géographique entre l’Antiquité et notre monde moderne, il y a certaines choses qui ne vont pas signifier grand chose pour nous. Mais il y a un message dans la Bible, qui est intemporel, capable de sauter les cultures, les générations, pour s’adresser à nous encore aujourd’hui. La Bible s’adresse donc à tous les hommes de tous les temps. Nous avons tout autant besoin de retrouver la Source d’amour que les générations d’avant.



AT2V : Est-ce que Dieu parle au travers de la Bible ?

D : La Bible affirme que Dieu veut nous parler et qu’il se révèle à nous au travers elle. Ce qui fait qu’on peut le valider, c’est de l’expérimenter. Cette parole est rendue vivante par le Saint Esprit et on peut la tester, y goûter. Elle répond à nos attentes, elle peut nous consoler au moment où on en a besoin. Elle peut nous guider, nous faire ressentir l’amour de Dieu, nous fortifier. Elle nous donne un cadre, une conduite pour vivre notre vie, afin de refléter Dieu.

AT2V : Mais quand on lit la Bible, on voit des histoires, des poèmes… En quoi Dieu nous parlerait à travers cela ?

D : Il faut voir la portée, le but de ces écrits. Cela doit nous faire réfléchir, nous montrer un exemple à suivre. Récemment, j’ai été interpellé sur la façon dont Dieu est là à mes côtés pour m’accompagner dans le domaine sentimental, émotionnel. Dans ma lecture de la Bible, j’ai été touché par la manière dont Dieu prend soin de son peuple. Que ce soit pendant l’exode, après l’exil, quand Dieu ramène son peuple, que ce soit au travers de Jésus-Christ, le bon berger qui dirige les brebis près des eaux paisibles, ça me parle. Ma foi grandit par la lecture de ces passages qui affirment que oui, Dieu est présent à nos côtés.

AT2V : Pourquoi certains chrétiens lisent-ils sans arrêt la Bible ?

D : Pour ma part, je fais partie de ces personnes qui lisent sans cesse la Bible. Je dirais qu’il s’agit tout simplement de prendre soin de son âme. L’âme, c’est notre personnalité, nos émotions, nos pensées, notre être intérieur, ce qui nous permet aussi d’être en relation avec Dieu. On a quantité de manières de prendre soin de notre corps (manger, faire de l’exercice, dormir, se laver, se soigner…). Mais notre être intérieur est pourtant plus important. Dieu a décidé de prendre soin de notre âme, de nourrir nos besoins émotionnels et spirituels, par la lecture de la Bible et par la prière. C’est pourquoi, tout au long de la vie, il est important de venir se ressourcer. C’est même plus qu’important. C’est nécessaire. Une fois qu’on a goûté à ce bonheur, à l’amour de Dieu, à la qualité de vie que Jésus nous offre, on voit la nécessité de venir à la Parole pour puiser « l’eau » nécessaire à notre journée.

AT2V : Est-ce que la Bible s’interprète ?

D : Si je dis par exemple à un copain : « tu es bête », il peut soit mal le prendre, soit le prendre à la rigolade. Si personnellement je viens donner une certaine interprétation, cela va donner le vrai sens de ce que j’ai voulu transmettre. De même il faut qu’il y ait interprétation de la Parole que Dieu veut nous dire.

AT2V : Est-ce qu’il y a une (seule) façon d’interpréter la Bible ou plusieurs ?

D : Sur le message essentiel de la Bible, il n’a pas d’interprétation possible. Le message est clair et le consensus est universel chez les chrétiens. Jésus a dit « je suis le chemin, la vérité et la vie. Nul ne vient au Père que par moi  » (Evangile de Jean ch. 14 v. 6). Toute la Bible en parle. Cela est clair, il n’y a rien à redire. On peut ne pas être d’accord, mais on ne peut pas l’interpréter autrement. Là où les hommes ne sont pas d’accord, ça concerne souvent des domaines qui sont secondaires.

AT2V : Pour finir, est-ce qu’il y a des guides qui nous aideraient à lire la Bible ?

D : Oui. Il y a beaucoup de personnes qui se sont penchées sur la Bible, depuis des siècles et des siècles. Nous sommes donc bénéficiaires de tout ce bagage.

– 
Tout d’abord il y a les Bibles d’études, qui contiennent des introductions aux livres (contexte, auteur, thème abordé…), des cartes, des notes expliquant certains mots difficiles, etc..

– Deuxièmement on peut mentionner des dictionnaires bibliques, qui s’utilisent comme des dictionnaires de langue. Ils contiennent des noms propres, des noms communs, des significations sur les usages de l’époque…

– 
Il y aussi des commentaires. Un bon commentaire tient compte de comment l’interprétation a pu évoluer dans l’histoire, suit le texte de près et permet différentes interprétations possibles, en expliquant l’interprétation que lui-même choisit.

– 
Il y a des concordances, référençant tous les endroits où est employé un mot, et qui permet de mieux en saisir le sens.

– Enfin, il y a des manuels bibliques, qui sont des guides de lecture qui regroupent un peu tout, et qui en tirent des applications pour nous aujourd’hui.


Pour en savoir plus :

Le message de la Bible

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer le Dieu de la Bible

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2018 - Sevenside creation