Jésus a t-il existé : preuves de son existence

Jésus a t-il existé : preuves de son existence
Share Button

Voici les preuves historiques que Jésus Christ a bien existé. Documents écrits et témoignages attestant de son existence historique.

Les historiens peuvent affirmer, sur la base de plusieurs écrits de l’époque, que Jésus a bel et bien existé, que c’est un personnage historique, un Hébreu, né en Israël et crucifié par les Romains, il y a quelque 2000 ans de ça.

Voici des exemples de documents qui attestent de l’historicité de Jésus :

  • Un historien nommé Thallus, dont les écrits datent de 52, parle du Christ. Ses écrits sont aujourd’hui perdus, mais quelques fragments cités par d’autres auteurs nous sont connus. L’un d’eux, par exemple, parle d’une polémique autour de l’éclipse qui eut lieu à la mort de Jésus : « Thallus, au troisième tome de son histoire, explique ces ténèbres par une éclipse solaire, ce qui me semble peu rationnel… » (écrit de Julius Africanus).
  • On a retrouvé une lettre d’un Syrien appelé Mara Bar-Sérapion, envoyée à son fils vers les années 73, qui dit : « …quel avantage les Juifs ont-ils eu à exécuter leur Roi-Sage ?… le Roi-sage n’est pas mort pour de bon car il survit dans l’enseignement qu’il a laissé… » (manuscrit détenu par le British Muséum).
  • L’écrivain et gouverneur romain Tacite, mentionne Jésus pour expliquer le nom des « chrétiens » mis à mort par Néron au 1er siècle : « Néron produisit comme inculpés et livra aux tourments les plus raffinés des gens, détestés pour leurs turpitudes, que la foule appelait « chrétiens ». Ce nom leur vient de Christ, que, sous le principat de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice  » (Tacite : Annales XV, 44). Même s’il écrit longtemps après les faits, il ne les remet pas en question.
  • L’historien Juif Flavius Josèphe, né vers 37 à Jérusalem, narre dans Antiquités Judaïques (parue vers 93-94) : « vers le même temps, vint Jésus…faiseur de miracle…il attira à lui beaucoup de Juifs et de Grecs…et lorsque sous la dénonciation de nos premiers citoyens, Pilate l’eut condamné à la crucifixion, ceux qui l’avaient d’abord chéri, ne cessèrent de le faire…« .
  • Le Talmud de Babylone, code législatif juif écrit par les rabbins au cours des premiers siècles, fait lui aussi mention de Jésus : « à la veille de la fête de Pâques, on pendit Jésus (ndr : autre appellation pour la crucifixion)…car il a pratiqué la magie et séduit Israël« .
  • Les Evangiles nous retracent l’histoire de Jésus écrite par quatre personnes différentes. Ils constituent pour l’historien la source principale de renseignements pour avoir un portrait de Jésus-Christ. Ils ont été rédigés au plus tôt, 30 ans après la crucifixion. Les premiers chrétiens nous ont aussi laissé des lettres où ils font sans cesse référence à Jésus. L’apôtre Paul notamment, dit : « Je vous rappelle, frères … que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures (ndr : l’Ancien Testament) ; il a été enseveli et il est ressuscité le 3ème jour, selon les Ecritures et il est apparu à Céphas, puis aux douze. Ensuite il est apparu à plus de 500 frères à la fois, dont la plupart sont encore vivants… » (I Corinthiens 15).

L’existence historique de Jésus-Christ, sa vie, sa mort sur une croix et même ses miracles sont donc bien attestés par des écrits.

En revanche, l’interprétation de son identité et du sens de sa mort sont affaires de croyance personnelle. Au lecteur de se forger son opinion, notamment en parcourant les articles que nous mettons à sa disposition.


Pour en savoir plus :

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu

conférence sur l’historicité de Jésus:

Share Button
Spiritualité

Croire en Dieu / Rencontrer Dieu: Mode d'emploi
DÉCOUVRIR QUE DIEU EXISTE ET QU’IL M’AIME

Formation chrétienne en ligne, gratuite, pour savoir comment démarrer une relation personnelle avec Dieu et expérimenter son amour.
> DECOUVRIR

En savoir plus
Mentions Légales — Copyright 2018 - Sevenside creation