L’enseignement de Jésus sur la souffrance

L’enseignement de Jésus sur la souffrance
Share Button

Jésus a beaucoup souffert : trahi, méprisé, rejeté par ses proches, innocent mis à mort. Son enseignement sur la souffrance est plein de sagesse.

La vie de Jésus est un enseignement. Lui-même se posait en maître, disant que sa vie était un modèle pour nous.

La première chose que nous constatons chez le Christ, c’est qu’il avait une relation unique avec Dieu. Ce dernier lui avait manifesté tout son amour et s’était même exprimé publiquement, tellement son coeur débordait de passion pour lui : « une voix fit entendre des cieux ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. » (1)

Pourtant, Dieu n’a pas épargné à Jésus d’être trahi, humilié, battu, méprisé, fouetté jusqu’au sang. Puis il l’a laissé mourir sur une croix. Jésus a t-il pensé que Dieu ne l’aimait plus ? Son cri sur la croix pourrait le laisser penser : « mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ? » (2). Pourtant, le Christ savait ce qui allait lui arriver et il a dit à un de ses disciples qui voulait le défendre : « Penses-tu que je ne puisse pas invoquer mon Père, qui me donnerait à l’instant plus de douze légions d’anges ? Comment donc s’accompliraient les Écritures, d’après lesquelles il doit en être ainsi ? » (3).

Jésus s’était toujours défendu oralement, quand on l’accusait. Mais curieusement, il a accepté sa crucifixion, aussi horrible soit-elle. Car il comprenait le sens des événements, contrairement à nous. Il savait que Dieu avait un plan derrière sa mort volontaire. Ce plan n’était pas d’abandonner Jésus, mais de le faire triompher de la mort, pour nous ouvrir le chemin de la vie éternelle. C’est pourquoi Jésus a fait ce sacrifice extrêmement coûteux de sa vie.

Jésus est ressuscité. Il nous montre par là que le Dieu Tout-Puissant, qui pourrait, c’est vrai, résoudre bien des situations en un instant, peut choisir à la place de nous faire traverser les épreuves, d’une façon victorieuse que nous n’imaginons pas.

(pour une explication de « mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné », voir l’article : « paroles de Jésus sur la croix« ).

L’enseignement de Jésus : le mal ne se combat pas par la violence. Le mal est terrassé par l’amour.

S’humiliant jusqu’à être victime lui-même du mal qu’il y a en l’homme, Jésus a choisi de ne pas condamner, de ne pas juger l’humanité mauvaise. Sur la croix, il a prié Dieu : « pardonne leur, car ils ne savent ce qu’ils font » (4). En donnant l’exemple du pardon, il est venu nous offrir un espoir de changement au sein même de notre douleur.

Enfin, par la mort de Jésus, Dieu nous montre son amour pour nous. En effet, Dieu était en Jésus : la douleur de Jésus, c’est la sienne ! Le grand Dieu, infini, est venu nous rejoindre dans nos souffrances, pour nous dire toute sa compassion. Quelle aide, quel réconfort il peut ainsi nous donner, lui qui sait ce qu’est la souffrance et la mort !

Dans la douleur, celui/celle qui se confie en Dieu, peut trouver alors un amour débordant, qui l’accueille les bras ouverts. C’est un amour qui nous sauve, nous ouvre la porte du pardon et de la transformation. Dieu prend ma peine lorsque je la lui partage. Il me délivre du trop plein de mes émotions. Il me soulage et me réconforte. Il me fait voir les choses différemment, me fait grandir intérieurement et me montre la lumière au bout du tunnel.

Ainsi, l’exemple de Jésus, son enseignement radical du don de soi, est la réponse dont j’ai vraiment besoin pour surmonter les épreuves de ma vie. Aujourd’hui, Jésus vous appelle aussi : voulez-vous le suivre sur ce chemin -pas toujours facile- mais plein de la présence de Dieu ? Voulez-vous confier votre vie à Jésus pour qu’il devienne votre ami et votre guide ?

———–Notes : ————
1) Evangile de Matthieu ch.3 v.17   2) Evangile de Matthieu ch.27 v.46   3) Evangile de Matthieu ch.26 v.53    4) Evangile de Luc ch.23 v.34


Pour en savoir plus :

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu grâce à Jésus-Christ

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2017 - Sevenside creation