Pourquoi plusieurs religions ? Toutes les religions se valent-elles ?

Pourquoi plusieurs religions ? Toutes les religions se valent-elles ?
Share Button

Pourquoi autant de religions s’il n’y a qu’un seul Dieu ? Toutes les religions mènent-elles à Dieu ?

Religions et relation à Dieu

Une question essentielle que l’on doit se poser en abordant une religion est : « cette religion peut-elle réellement me mettre en lien avec Dieu? ». C’est ce qu’une religion est supposée faire.

Un examen réaliste nous amène cependant à ce constat, dur mais vrai : aucune ne peut répondre affirmativement à cette question. Cela s’explique fort bien ; les religions ne sont pas à blâmer en cela. Qu’on y réfléchisse un peu : qu’est-ce que l’homme et qu’est-ce que Dieu ? Si Dieu est Dieu, alors il est un être dont l’intelligence, la sagesse, la puissance dépassent tout ce que l’on peut concevoir. Il sait tout ce qui se passe et voit tout en même temps, partout dans le monde, entend tout et connaît même nos pensées les plus secrètes.

Comment l’homme peut-il alors prétendre à communiquer avec cet Etre si supérieur à lui, l’entendre, le connaître ? Une structure à deux dimensions peut-elle avoir ne serait-ce qu’une idée de ce que représente la troisième dimension ? La fourmi peut-elle avoir une idée de ce qu’est l’être humain et parler avec lui ? À bien plus forte raison, ne pouvons-nous pas prétendre à être en relation avec Dieu.

Les religions, quelles qu’elles soient, ne peuvent offrir à l’homme ce à quoi l’être humain aspire au plus profond de lui. Pour atteindre le Divin, l’humain devrait se faire divin. Et ça, c’est de la science-fiction. Chaque civilisation a donc développé son propre système de croyances pour satisfaire à l’exigence de spirituel de l’homme. Les pratiques religieuses sont nécessaires, mais malheureusement, beaucoup de ces rites viennent de l’homme. Ainsi, les religions sont variées parce que les hommes sont divers.

Une relation avec Dieu est-elle quand même possible ?

Il n’y aurait de certitude pour l’homme à entrer en communication avec Dieu que si Dieu s’abaissait vers l’homme et venait se manifester à lui.

Or c’est justement ce que Jésus-Christ est venu faire. Lui seul, dans toute l’histoire de l’humanité, a dit être Dieu manifesté sur terre, sa représentation visible et accessible par les hommes : « celui qui m’a vu a vu le Père » a-t-il dit (1).

Jésus n’est pas venu fonder une nouvelle religion ! D’emblée il a établi clairement la différence. À la question des chefs spirituels : « que devons-nous faire pour accomplir les oeuvres de Dieu ? » Jésus répond simplement : « l’oeuvre de Dieu c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé« (2). Jésus affirme ainsi que chercher à faire des choses pour gagner l’intérêt de Dieu est caractéristique d’une religion qui vient des hommes. Au contraire, le Christ dit qu’il est Dieu lui-même venu à la rencontre des hommes, se révélant et se faisant connaître à eux.

Jésus propose une vraie relation, vivante et réciproque avec Dieu

« Moi je suis venu afin que les brebis (c’est-à-dire les hommes, dans le contexte) aient la vie et qu’elles l’aient en abondance… Je leur donne la vie éternelle et elles ne périront jamais« (3) « or la vie éternelle, c’est qu’il te connaisse toi, le seul vrai Dieu et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ » « (4). La voie que propose le Christ est sûre car il est Dieu lui-même, l’Infini venu rencontrer le limité : « Je suis le chemin, la Vérité et la Vie. Nul ne vient au Père que par moi« (5).

Les paroles du Christ ne veulent pas dire pour autant que l’homme peut tout se permettre, pourvu qu’il croie en Lui. Au contraire. Jésus s’est présenté comme radicalement différent dans ses exigences de ce que les religieux imposaient au peuple. Ces derniers avaient établi quantité de préceptes régissant la vie quotidienne : nourriture à manger ou à éviter, rituels pour les cérémonies, habillement à mettre, place respective des hommes et des femmes dans la société… Mais le mal n’était pas une question abordée dans leurs pratiques. La pureté était surtout vue comme un ensemble de choses à faire concernant le comportement extérieur.

Jésus les reprend sévèrement : « pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu (c’est-à-dire les 10 commandements) au profit de votre tradition ? » « vous paraissez justes aux hommes, mais au-dedans vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité« . Le Christ continue en posant les termes d’une vraie religion : la vraie pratique de la relation avec Dieu est de faire le bien et d’éviter de faire le mal. Car Dieu est pur, c’est à dire qu’il est sans mal et qu’il ne supporte pas le mal.

La relation avec Lui n’est donc envisageable que si l’on accepte de se faire changer par lui. C’est en cela que réside la véritable pureté : « Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille l’homme, mais ce qui sort de la bouche, c’est ce qui souille l’homme« (6) « Car c’est du coeur des hommes que sortent les mauvaises pensées, les adultères, les débauches, les meurtres, les vols, les cupidités, les méchancetés, la fraude, le dérèglement, le regard envieux, la calomnie, l’orgueil, la folie« (7).

« Dieu est amour » dit la Bible et c’est par amour pour les autres qu’il nous invite à rechercher le bien. Le paradis ne se « gagne » pas en faisant telle ou telle chose. Une telle idée révèle que l’homme en est l’auteur car il en est le centre. Le paradis se reçoit comme un cadeau, pour celui qui s’engage à demander à Dieu, au travers d’une relation avec Jésus, les forces et le discernement pour faire le bien et aimer les autres. Jésus n’a jamais voulu que le christianisme soit vécu comme une religion faite par les hommes (c’est-à-dire seulement un ensemble de rites et de coutumes dénués de profondeur). Jésus nous invite à une relation vivante et réciproque avec Dieu, afin que de cette relation découle un amour toujours plus grand pour notre prochain.

1) Evangile de Jean ch.14 v.9 – 2) Evangile de Jean ch.6 v.28-29 – 3) Evangile de Jean ch. 10 v.10,28 – 4) Evangile de Jean ch. 17 v.3 – 5) Evangile de Jean ch. 14 v.6 – 6) Evangile de Matthieu ch. 15 v. 10 – 7) Evangile de Marc ch. 7 v. 21-22


Pour en savoir plus :

Mode d’emploi pour croire en Dieu, rencontrer Dieu grâce à Jésus-Christ

Share Button
Mentions Légales — Copyright 2018 - Sevenside creation